Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for août 2009

Voici le compte-rendu de la journée Aula – Archimed qui s’est déroulée vendredi 15 mai 2009 à Lille.

Atelier Portail 1.5

Ce premier atelier concernait les dernières versions des produits Archimed Incipio et Ermes. Un travail préparatoire listant les demandes d’évolution ainsi que les problèmes constatés avait été établi par les utilisateurs.  Je n’attendais pas grand chose de cet atelier puisque c’est la version 1.5 d’Incipio qui est en train d’être installée chez nous. Il est quand même dommage de constater que cet atelier a vite tourné à la démonstration commerciale de nouveaux produits (« vos demandes ? Mais  regardez, elles sont résolues dans ma v1.5 ! »). Il a quand même permis d’éclaircir certains points. On constate alors l’incompréhension qui peut s’installer entre fournisseur et clients, tant il parfois difficile de comprendre de quoi parle l’autre. Je reviens sur les nouveautés des versions 1.5 que j’avais abordées ici.

  • Mea culpa, les flux RSS apparaissent bien désormais dans la barre d’adresse.
  • Le portail bénéficie désormais d’une plus grande « ajaxification » du portail. Par ajaxification, j’entends la capacité à interagir sans avoir besoin de recharger une page complète. C’est surtout le cas pour la navigation thématique. Ce n’est malheureusement pas le cas pour la navigation dans les résultats lors d’une recherche dans le catalogue.
  • L »ensemble du contenu du portail est maintenant indexé de façon automatique, et on peut donc faire une recherche sur le site plus pertinente. Je reprocherai toujours à ce type de recherche de se présenter sous la même interface que l’OPAC. Ce n’est pas le même type de recherche ! On n’y comprend rien  : quand on cherche sur le site, on arrive sur une page de résultat type OPAC dans laquelle il faut ouvrir la notice d’une page du site (sic !) pour y accéder.
  • La gestion des sélections est plus simple
  • Envoi d’un mail pour prévenir le modérateur des avis d’un nouvel avis à valider. Sur cette demande, Archimed propose de la faire parvenir via un flux RSS. Parfaite illustration de ce que j’évoquais ici. Les clients pour la plupart n’en veulent pas car « l’usage des flux n’est pas assez entré dans les mœurs des bibliothécaires » (sic, j’ai failli m’étrangler là !).  Et là, c’est le drame, le découragement…Allez, Archimed, faites les deux et puis basta…
  • On peut maintenant paramétrer le nombre d’éléments à afficher d’un flux RSS extérieur. Ben, si WordPress le fait, on voit pas pourquoi Archimed ne pouvait pas le faire

Pour le reste l’atelier faisait le point sur les autres demandes  pas encore intégrées ou pas vraiment claires :

  • Gérer les images qu’on peut introduire sur les encarts. En gros, le système n’a pas de bibliothèque de média. Donc, on insère une image sur un encart, et quand on supprime l’encart, l’image reste sur le serveur. Il faut aller après avec ses petites mimines effacer les images, et bien sur d’abord galérer pendant des heures pour savoir OU se trouvent ces foutues images. Et si en plus, on n’est pas administrateur et qu’on a pas accès au serveur. Bon, vous me direz que c’est pas quelques ko d’images qui vont submerger le serveur, mais c’est pas très propre et ça interdit la réutilisation des images. Allez Archi, encore un effort, un CMS comme celui de WordPress, ça serait quand même pas mal.
  • De la documentation. Ben oui, comme l’a si bien dit St_B (mes premiers follwers sur twitter avec Elyes rencontrés en vrai ce jour-là, tiens !), il y’a des outils installés sur les serveurs qui font des choses qu’on ne peut pas faire sur l’administration web, mais y’a pas de doc. De façon plus générale, on peut dégager deux types d’usagers. Ceux qui feront toute’ l’admin avec l’interface publique, qui n’ont pas besoin d’aller voir sous le capot. Et ceux qui mettront les mains dans le cambouis, et qui ont besoin d’une formation plus poussée et d’une documentation en conséquence.
  • Lenteur générale du portail. Ça reste à mon avis le gros problème d’Archimed. A voir avec les prochaines versions pour lesquelles Archimed réécrit complètement son framework
Publicités

Read Full Post »